Création d’une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC)

Publié dans : États généraux de la CultureÉconomie de la culture / Entreprendre dans la cultureContributions

Création d’une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) par M. Guy de Brantes

Le cadre juridique d’une SCIC à but non lucratif permet de rassembler divers acteurs de l’économie sociale et solidaire, de la création et de l’intermediation artistique ainsi que des entreprises ou associations pouvant accompagner la démarche y compris dans le secteur marchand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *