Des aides concrêtes aux structures culturelles

Publié dans : États généraux de la CultureÉconomie de la culture / Entreprendre dans la cultureContributions

Des aides concrêtes aux structures culturelles par Ale

Bonjour, suite à mon expérience depuis quelques années déjà dans des petites structures, je profite de cet espace de parole pour attirer l’attention sur le manque d’aides concrets aux associations culturelles et, plus en général, aux petits acteurs qui constituent le véritable maillage culturel du territoire.

Par aides concrets j’entends des aides à la gestion financière et administrative. Les petites structures dépensent énormément d’argent et d’énergie pour essayer de répondre aux exigences parfois paradoxales et bloquantes des institutions : dossiers de subventions redondants, mal (voir pas du tout) coordonnées entre les différents entité territoriales : pourquoi le dossier de subvention DRAC est complètement différent de celui de la Région qui ne ressemble pas à celui des Départements ?

Chacun prend une énergie folle à remplir, alors que ce temps et cet argent pourraient être mieux investi au profit des habitants des collectivités. Les associations dépensent ainsi des sommes astronomiques pour des administrateurs alors que ce serait beaucoup plus simple si l’Etat pouvait s’occuper, par exemple, de la comptabilité des associations culturelles. Si faisant les petites structures pourraient se dédier enfin à leur corps de métier et l’Etat pourrait en même temps contrôler plus efficacement l’utilisation des aides distribuées. De même pour la gestion administrative, pour la communication, etc.

Des fonctionnaires déjà en poste pourraient faire le travail ou, du moins, fournir un aide ponctuel de soutien. Au lieu de ces aides fondamentales, souvent les collectivités essaient de conseiller les structures culturelles sur la partie artistique, mais ce n’est pas l’aide dont nous avons besoin.

Nous croulons sous le travail de gestion pour répondre à des exigences bureaucratiques de la part de ceux qui sont censés nous aider.

En vous remerciant pour l’attention.

1 commentaire

  1. Sophie dit :

    Bonjour
    Non, ce n’est pas « à l’État de s’occuper de la comptabilité des associations culturelles » ! L’administration des structures culturelles – associations ou entreprises – est un métier, et un emploi potentiel ! Sur ce sujet, le problème, comme toujours, c’est le manque de ressources des structures pour le financement des emplois administratifs de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *