Sub fonctionnement

Publié dans : États généraux de la CultureÉconomie de la culture / Entreprendre dans la culture

Sub fonctionnement par Julien Weiss

Il serait temps de se rendre compte des dommages qu’ont subis les laboratoires de recherche scientifique (sciences dures ou molles).
Ces laboratoires se sont sclérosés à force de répondre à des appels à projets, la créativité à disparue et les directeurs de labo sont devenus des vrp ++ qui ne peuvent plus travailler, et les salaires se réduisent comme peau de chagrin.

Il est temps de refaire confiance aux opérateurs de terrain. Nous sommes aussi en train de subir cette sclérose et cette perte d’inventivité. Plutôt que d’en faire que des subventions sur appel à projet dans lesquels nous nous engouffrons tous et nous proposons presque tous la même chose. c’est devenu la course à qui proposera le moins cher la même chose on perd notre liberté et notre force de création. C’est ainsi que disparaissent des festival comme les ingrédients. Ce retour aux subventions permettrait aussi de revaloriser le travail des administratif de l’associatif qui voit la part dédié des budgets à leur travail diminuer de plus en plus, alors qu’elle devrait être au moins de 20% dans un projet. Il est temps que nos interlocuteurs se rendent compte que le temps que nous passons à imaginer et répondre et du temps qui ne nous est quasiment jamais payé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *