Gouvernance ouverte et participative, données ouvertes

Publié dans : Numérique et Territoires connectésÉtats généraux du NumériqueContributions

Cette contribution porte sur le sujet : Services publics en ligne, e-administration, Espaces Publics Numériques

Gouvernance ouverte et participative, données ouvertes par Labomedia

A l’image de cette initiative de concertation initiée par le Conseil Régional, il pourrait être salvateur pour la vitalité de notre démocratie d’envisager un système continu d’information, de concertation et de participation.

L’open data pourrait se développer en donnant accès aux citoyens de façon structurée et pédagogique à l’ensemble des données qui président au fonctionnement d’une collectivité comme la région, dans un soucis de transparence et d’information.

La logique de subsidiarité instituée à l’échelle européenne pourrait connaître une nouvelle phase en facilitant le fait que les citoyens et les acteurs de la société civile puissent participer à la construction des politiques publiques régionales.

Cette dynamique passerait par plusieurs étapes en s’adossant à plusieurs types de dispositifs :

  • Une présentation pédagogique des enjeux et données liés à un secteur d’intervention (utilisation d’infographies, de « datavisualisation, …)
  • La mise en place de temps « In Real Life » de présentation et de concertation
  • La labellisation (et le financement) de temps thématiques « nourrissants » issus d’acteurs locaux (conférences, présentation de projets, invitation d’acteurs issus d’autres territoires
  • La mise en place d’un outil (libre) en ligne de concertation et de participation favorisant les dynamiques d’intelligence collective (cf le projet http://dcentproject.eu/resources/ mis en œuvre par exemple barcelone https://decidim.barcelona/)
  • La mise en place d’ateliers de formation à cet outil à destination de différentes catégories de citoyens / CSP afin d’évaluer leur transposition plus large et les limites des usages qui en sont fait
  • L’évaluation et la recherche continue de moyens d’implication de l’ensemble de la population d’un territoire
  • La formalisation d’un réseau de structures issues de la société civile sur lequel appuyer cette dynamique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *