La santé chez soi par le numérique

Publié dans : Numérique et SantéÉtats généraux du NumériqueContributions

Cette contribution porte sur le sujet : Numérique et maintien à domicile

La santé chez soi par le numérique par M. Frédéric Fauchère

Au vue de l’allongement de la durée de vie, les progrès de la médecine est en constante évolution, et je m’en félicite malgré tout la science a des limites que l’homme peut tout à fait contourné en voici la démonstration.

je souhaite que la région centre puisse développer avec l’accord de l’ars et l’ordre des médecins des consultations par visio conférences type skype afin d’aider les patients pour prendre des futurs rdv chez les spécialistes en vue du maintien à domicile.Il faut faire émanciper la médecine et donner aux citoyens le choix de vouloir rester chez soi plutôt que d’être hospitaliser alors qu’il pourrais avoir des aides mises en places via les différentes structures. Je souhaite utiliser les voies du numérique pour tous ce qui attrait aux maintiens à domicile et qu’un droit d’accès pour chaque patient soit confidentiel et évolutif comme le carnet de santé et les prescriptions.
De plus tout comme la carte vitale il faudrait des bornes qui puissent traiter l’information en temps réel et ainsi désengorgée les salle d’attente pour une certaine demande telles que le renouvellement d’un traitement ou d’une demande d aide de l’APAH ou de matériel adéquat pour la prise en charge à domicile .
tout ceci serai financé d’une part par la région puis une part par l’ars et enfin une part par le lundi de pentecôte en matière de solidarité auprès des personnes âgées qui doit être fait pour et par les personnes âgées concernées

1 commentaire

  1. Proposition tentante, d’autant plus si elle s’appuie sur des outils libres qui garantissent la confidentialité des échanges et le respect de la vie privée.

    Il existe en effet de nombreuses alternatives à Skype qui pourraient être déployées par les pouvoirs publics pour ce faire (comme par exemple https://meet.jit.si/)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *