Une démarche de co-construction, la méthode

Publié dans : TransversalitéÉtats généraux de la CultureContributions

Une démarche de co-construction, la méthode par la Région Centre-Val de Loire

« Dans les prochaines années, la Région Centre – Val de Loire doit accompagner les profondes évolutions de la culture en s’appuyant sur l’extrême diversité culturelle de tous ses territoires.

Elle doit contribuer à améliorer les services culturels proposés aux habitants et aux visiteurs de notre région, à associer tous les citoyens, notamment les jeunes, à provoquer des situations inédites de rencontre. Elle doit aussi créer des conditions les plus optimales possibles pour les acteurs de ce secteur, de l’artiste à l’entreprise créative. Cette nouvelle dynamique, dans la continuité de ce que la Région Centre-Val de Loire a engagé depuis plusieurs années, doit permettre de répondre aux nouveaux enjeux économiques, territoriaux et culturels. »

Pour se faire, la concertation des Etats Généraux de la Culture se déroule entre juin 2016 et mars 2017 en 3 phases :

1re phase : Concertations

Mai à octobre

Des rencontres avec des acteurs territoriaux et des réseaux professionnels.

Objectifs :
  • Permettre un échange sur les problématiques et enjeux des territoires ou du secteur culturel concerné.
  • Associer les structures, élus et professionnels à la réflexion sur la préparation des ateliers de la 2e phase en novembre (définition de leur sujet, des problématiques et enjeux abordés).
  • 4 rencontres territoriales qui ont eu lieu en juin
  • 5 rencontres réseaux professionnels ont eu lieu en septembre
  • Des rencontres à l’initiative des acteurs pouvant être labellisées EG Culture de juillet à octobre
  • Des rencontres avec les acteurs de l’emploi, de la formation et de l’éducation, en octobre

2e phase : les 6 rencontres des États Généraux

Novembre

Des rencontres dans chaque département sur des thématiques transversales.

Objectifs :
  • Travailler de manière transversale, les thématiques qui traversent l’ensemble du secteur culturel.
  • Dégager des plans d’actions et de grandes orientations pour accompagner la politique culturelle régionale.
  • Économie de la culture / Entreprendre dans la culture, le 3/11 dans l’Indre et Loire : Quels enjeux pour l’économie culturelle, quelles évolutions et innovations sont à l’œuvre, comment les accompagner, comment construire un modèle ou des modèles permettant un développement durable de la culture ?
  • Emploi et formation, le 10/11 dans le Loiret : Comment accompagner au mieux les évolutions de l’emploi culturel et associatif ? Quelles sont-elles, quelles nouvelles compétences, pour quelles formations ?
  • Habitants, publics, éducation et actions culturelles, le 15/11 dans l’Indre : Quelle place a et peut avoir le spectateur, l’habitant, le citoyen dans le développement culturel ? Comment favoriser l’accès à la culture ?
  • Territoires, le 22/11 en Eure et loir : Quel aménagement culturel pour les nouveaux territoires, quelles places pour les artistes et la création artistique, quelles relations artistes et territoires possibles ? Comment et en quoi la culture peut être un atout pour les territoires ?
  • Coopérations, réseaux et structuration, le 29/11 dans le Cher : Comment favoriser les coopérations et lesquelles ? Pour quels objectifs ? Comment soutenir la structuration du secteur, la mise en réseau ?
  • Création et diffusion, le 6/12 dans le Loire et Cher: Quelles évolutions connaît la création ? Comment accompagner l’émergence ? Quels sont les outils et dispositifs possibles ? Quels espaces de création et de diffusion pour demain ?

3e phase :  Co-production et restitution

De décembre à mars

Une rencontre avec l’ensemble des acteurs pour restituer la totalité du processus et la feuille de route régionale.

Objectifs :
  • Préparer la restitution de la concertation des Etats Généraux,
  • Co-construire les contours d’une Conférence Permanente de la Culture,
  • Partager la feuille de route du Conseil Régional en matière de politique culturelle,
  • Une seule rencontre fin février, début mars, pour échanger sur la feuille de route, les plans d’actions prioritaires et se donner de la perspective.

Une plateforme d’échanges et de contribution :

Tout au long du processus des Etats Généraux de la Culture, les habitants, associations, acteurs culturels peuvent contribuer en ligne sur le site http://concertation.regioncentre-valdeloire.fr/

Ces contributions viendront enrichir l’ensemble du processus de rencontres.

1 commentaire

  1. Sophie dit :

    Non, 1ère phase : sabordage de Culture O Centre 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *